Titre
Zatoichi
Directeur
Takeshi Kitano
Antécédent bibliographique
Kan Shimozawa
Compositeur
Keiichi Suzuki
Acteur
Tadanobu Asano Takeshi Kitano Yui Natsukawa Michiyo Ogusu
Langue
Japonais
Éditeur
A-Film, 2010
1 dvd-video
Date d'enregistrement
2003
Durée
116 min.
Note
Taalkeuze: Japans, Frans Ondertiteling: Nederlands, Frans
EAN
8716777051535
mooov

Commentaires

Zatoichi is de elfde film van de Japanse regisseur Takeshi Kitano (Sonatine, Hana-bi, Kikujiro). Zelf speelt hij de hoofdrol van Zatoichi, een blinde masseur en gokker die rondtrekt in het negentiende eeuwse Japan. Hij is echter ook een virtuoos zwaardvechter, die in een klein bergdorpje de strijd aanbindt met de gevaarlijke Ginzo-clan. De figuur Zatoichi is afkomstig uit verhalen van Kan Shimozawa en was al vaak in Japanse films en televisieseries te zien. De film is humoristisch en zit vol mooi gestileerde gevechtsscènes waarin het bloed rijkelijk vloeit. Deze film werd vertoond op het Filmfestival Rotterdam en werd door pers en publiek goed ontvangen. Dana Linssen (NRC 2-2-'04): '(...) prachtig vermaak van grote klasse (...) bijna cinéma pur. (...)' Jan Pieter Ekker (Volkskrant 5-2-'04): '(...) een niemendalletje van het opwindende en meeslepende soort.'

À propos de Takeshi Kitano

CC BY-SA 2.5 - Image by L’auteur n’a pas pu être identifié automatiquement. Il est supposé qu'il s'agit de : Nikita~commonswiki (étant donné la revendication de droit d’auteur).

Takeshi Kitano (北野 武, Kitano Takeshi), également connu sous le nom de scène de Beat Takeshi (ビートたけし, Bīto Takeshi), est un cinéaste, acteur, animateur de télévision, humoriste, artiste-peintre, plasticien, écrivain, poète, chanteur et designer de jeu vidéo japonais, né le 18 janvier 1947 dans le quartier d'Umejima dans l'arrondissement d'Adachi à Tokyo.

Il a reçu les louanges de la critique, tant dans son pays qu'à l'étranger, pour son travail cinématographique très singulier. En dehors de son activité de réalisateur, il est connu au Japon surtout sous son pseudonyme de Beat Takeshi.

Depuis avr…En lire plus sur Wikipedia