Een echtpaar van begin zestig worstelt ieder op zijn eigen manier met het ouder worden.
Sujet
Ouderen
Titre
Late bloomers
Directeur
Julie Gavras
Acteur
William Hurt Isabella Rossellini Kate Ashfield
Langue
Anglais
Titre parallèle
Trois fois 20 ans
Éditeur
Lumiere, 2011
1 dvd-video
Date d'enregistrement
2011
Durée
95 min.
Note
Taalkeuze: Engels, Frans Ondertiteling: Nederlands, Frans
EAN
5425019006792

Commentaires

In de tweede speelfilm (2011) van Julie Gavras zien we in de hoofdrollen topacteurs Isabella Rossellini en William Hurt en verder onder meer Joanna Lumley en Doreen Mantle. Architect Adam en gepensioneerd lerares Mary zijn begin zestig en na dertig huwelijk nog steeds verliefd. Beide worstelen op hun eigen manier met het ouder worden, waardoor ze uit elkaar groeien. Frank van de Ven (Cinemagazine.nl) geeft 3 (van 5) sterren: 'De boodschap ligt er wel erg dik bovenop (...) De balans tussen humor en drama is ook niet altijd even sterk uitgewerkt. (...) Het charmante spel van de hoofdrolspelers houdt de boel bij elkaar. (...) een halfgeslaagde acteursfilm (...)'. Geen extra's.

À propos de Julie Gavras

Julie Gavras est une réalisatrice française de courts et longs métrages ainsi que de documentaires.

Biographie

Fille de Costa-Gavras et de Michèle Ray-Gavras, Julie Gavras, née Eléna Julie Gavras, est la sœur cadette d'Alexandre Gavras et la sœur aînée de Romain Gavras.

Elle fait des études supérieures de lettres (au lycée Victor-Duruy et au lycée Fénelon) puis de droit (à l'université Paris II, Panthéon-Assas), avant de s'orienter vers le cinéma. D'abord assistante en France et en Italie, sur des films publicitaires, des téléfilms et des longs métrages (La Voleuse de Saint-Lubin de Claire Devers en 1999), elle travaille avec les réalisateurs Robert Enrico, Jacques Nolot, Alexandre Jardin, Camille de Casabianca ou Michele Soavi.

Elle réalise son premier court-métrage, Oh les beaux dimanches, en 1998 puis, en 2000, un documentaire, De l'aube à la nuit : chants des femmes du Maroc. En 2001, elle…En lire plus sur Wikipedia